Forum Bleach sympa et sérieux! Venez nombreux nous rejoindre et Rp en folie!
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partenaire :



Top Site

Voter tout les deux heures :


 

 


 

Partagez | 
 

 Présentation de Hitsugaya Toshiro

Aller en bas 
AuteurMessage
Toshiro Hitsugaya
Capitaine de la 10e division || Jeune Capitaine
avatar

Nombre de messages : 111
Age : 27
Date d'inscription : 21/04/2009

PV| RU | CP
PV:
140/140  (140/140)
RU:
135/135  (135/135)
CP:
120/120  (120/120)

MessageSujet: Présentation de Hitsugaya Toshiro   Mar 21 Avr - 20:03

Nom : Hitsugaya

Prénom : Toshiro

Age : Age réel, à peu prêt 20 ans, sinon 10 ans après sa mort...

Masculin ou féminin : Masculin

Description physique :

Toshiro Hitsugaya a l'apparence d'un gamin de dix ans mais est déjà capitaine de la 10e division. C'est un enfant prodige comme on n'en voit que très rarement à la Soul Society. Il est de petite taille. Ses cheveux sont dressés vers le haut et sont de couleur blanc, signe relatif a son élément qui est la glace. Ses yeux sont bleu turquoises. Il a un Kimono noir dont les manches s'arrêtent aux coudes et par dessus, porte l'habituelle cape blanches des capitaines de division. La sienne porte sur le dos le chiffre 10, conformément à sa division. Il a une sangle autour du corps pour son Zanpakuto. Il ne mesure en effet qu'1,33 mètres et ne pèse qu'environ 30 Kg.

Description morale :

Hitsugaya fait toujours face aux situations dangereuses avec réflexion. il ne se précipite pas. Il est plutôt sérieux et ne passe pas son temps à plaisanter comme la plupart de ses camarades. Au contraire, l'attitude enfantine de ceux ci lui déplait au plus au point. Il est très sûr de lui et très mature pour son âge. Toshiro essaye sans cesse de se faire respecter en tant que capitaine mais ses proches l'appellent toujours par son prénom. Moralement, il reste une personne droite envers ses convictions. Affecté par ce fait, il tente tant bien que mal d'être autoritaire mais son naturel calme domine bien des fois sur cet aspect de sa personnalité. Hormis ces quelques faits, Toshiro admet une grande place à l'amitié dans les relations qu'ils entretient tous les jours. Il n'a pas peur de grand chose. Ses qualités stratégiques sont assez moyennes, mais il possède une intuition hors du commun.

Zanpakuto (ou pouvoir) :

Nom: Hyorinmaru

Shikai: " Enroule toi vers les cieux glacés, Hyorinmaru ! " C'est alors que, en levant son arme, Hitsugaya rassemble l'eau présente dans l'air ambiant et la transforme en glace. Il projette ensuite toute cette glace sur l'adversaire sous forme d'un dragon de glace. Sous cette forme, le Zanpakuto permet de geler l'ennemi mais également de lancer une attaque d'eau dévastatrice sous la forme d'un dragon. La vitesse de ces attaques est incroyable et très difficile à éviter. De plus, il peut contrôler le temps à sa guise.

Bankai: Son Bankai se nomme " Daiguren Hyorinmaru ", ce qui veut signifier, Grand anneau de glace pourpre. Le Daiguren Hyorinmaru est l'un des huit enfers de glace. Il est appelé « Grande fleur de lotus rouge sang » car la glace dans le dos de l'utilisateur se coupe en deux telle une fleur de lotus pour lui donner des ailes. Son froid est si glacial que l'ennemi est immédiatement gelé s'il est touché. Fait pour le corps à corps, ce bankai offre à Hitsugaya une véritable armure de glace en forme de dragon, disposant même d'une queue derrière ses ailes. Au-dessus de lui s'élèvent 3 fleurs de glace dont les 4 pétales disparaissent au fur et à mesure que le bankai dure et devient donc moins facile à contrôler, jusqu'à sa complète disparition...

Techniques: Le Ryusenka, la Croix de glace du Dragon: Hitsugaya concentre son reiatsu dans la pointe de son sabre, tandis que la glace autour de lui le fait glisser à une vitesse inimaginable vers l'ennemi. Une fois celui-ci touché, toute la force du jeune capitaine se déverse dans ce coup qui gèle l'adversaire en dessinant une immense croix de glace.
Une autre technique, plus difficile à mettre en œuvre, est le Sennen Hyoro, la prison de glace millénaire. A partir de l'eau présente dans l'atmosphère, Hitsugaya créé d'immenses piliers de glace qui se referment sur l'ennemi tels une cage, l'écrasant purement et simplement.

Histoire :

Toute la période avant-mort de Toshiro demeure inconnue, nous savons simplement qu'il est décédé et a rejoint le Rukongai à l'age de 10 ans. Après sa mort, Hitsugaya grandi dans le premier district de Rukongai Ouest, aux côtés d'Hinamori Momo. Toute leur enfance fut commune et ils entretenaient de très bonnes relations tout au long de leur vie au Rukongai. Il était encore petit lorsque son amie intégra l'école, et malgré son aversion pour les shinigamis (comme la plupart des habitants de Rukongai), il l'intégra à son tour par respect pour son amie. Il grimpa les échelons de la hiérarchie d'une telle vitesse, que malgré son jeune âge, il fut promu capitaine alors qu'Hinamori n'accéda qu'au grade de vice capitaine. Celle ci n'eut aucune aversion ou ne ressentit aucune jalousie envers lui. Elle le félicita grandement malgré qu'elle n'ait pas réussi à atteindre un poste aussi élevé que lui.

Toshiro est un enfant prodige : à seulement 10 ans, (après sa mort) il devient capitaine de la dixième division et le capitaine le plus jeune que la Soul Society ait connue. Il protège son amie d'enfance Hinamori avec qui, comme dit précédemment, il possède une amitié très forte et qu'il défendra quoiqu'il arrive. Le Gotei 13 assignera alors un lieutenant à Hitsugaya, une femme, du nom de Matsumoto Rangiku. Leur relation est tout ce qu'il y a de plus commune, malgré que Matsumoto ne cesse de taquiner Hitsugaya à propos de son âge, ou encore, en lui faisant des réflexion sur sa poitrine qui est assez bombée.

Pendant la lutte du Gotei 13 contre les révoltes d'Aizen, Il fit tout pour découvrir à quoi cette histoire pouvait rimer. Ce sera un des premiers à comprendre que Gin Ichimaru complote quelque chose mais lorsqu'il découvrira le vrai visage de la menace, il n'aura pas la puissance suffisante pour y faire face. Personne ne sortira vainqueur de ce combat. Mais grâce ensuite à l'aide de son lieutenant, Matsumoto Rangiku, il découvrira qui est réellement derrière tout ca. Aizen.

Dans la seconde partie du manga, il s'en ira dans le monde réel pour aider Ichigo et ses compagnons pendant leur lutte contre les différents Arracars qui envahiront Karakura. Il se battra notamment contre Shawlong Qufang qu'il terrassera une fois la limite de puissance levée. Il combattra aussi Luppy grâce à son attaque la plus destructrice. Mais celui ci survivra et retournera au Hueco mundo où il se fera tuer par Grimmjow.

Où avez-vous connu ce forum : Top site

Rang souhaité : Capitaine de la 10ème division du Gotei 13
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Byakuya Kuchiki
Capitaine de la 6e division || Chef du Clan Kuchiki
avatar

Nombre de messages : 52
Localisation : au Seieitei
Date d'inscription : 17/04/2009

PV| RU | CP
PV:
100/100  (100/100)
RU:
100/100  (100/100)
CP:
170/170  (170/170)

MessageSujet: Re: Présentation de Hitsugaya Toshiro   Mar 21 Avr - 20:32

Bienvenue et bon RP ^^

_________________


Dernière édition par Byakuya Kuchiki le Mar 21 Avr - 21:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toshiro Hitsugaya
Capitaine de la 10e division || Jeune Capitaine
avatar

Nombre de messages : 111
Age : 27
Date d'inscription : 21/04/2009

PV| RU | CP
PV:
140/140  (140/140)
RU:
135/135  (135/135)
CP:
120/120  (120/120)

MessageSujet: Re: Présentation de Hitsugaya Toshiro   Mar 21 Avr - 21:33

Deux parties:

25 Décembre... Aujourd'hui c'était Noël. Dans les maisons avoisinantes, certaines personnes étaient en train de faire la fête, se partageant un bon repas entre membres de la famille. Des parents bordaient leurs enfants dans leurs lits, se disant qu'il était l'heure pour eux de dormir. Certaines lumières s'éteignaient. Une maison au centre de la rue portait le numéro sept. Dans celle-ci, toutes les lumières étaient éteintes mais on pouvait apercevoir la faible lueur d'une veilleuse qui était restée allumée malgré l'heure tardive. Cette maison était celle de la famille Michikawa, une des familles les plus reconnues du quartier pour son hospitalité et sa joie de vivre. Assis près de la fenêtre du premier étage, dans sa chambre, Kojiro fixait les alentours d'une manière inquiétante. Vêtu de son pyjama, il était à genoux au sol, les mains posées sur le rebord de la fenêtre. Il devait de temps à autre lever le bras et essuyer la buée qui venait de recouvrir la vitre à cause du froid. Répétant ce geste toutes les demi-heures, il ne désespérait pas, espérant à tout moment voir la neige se mettre à tomber. L'heure continuait de tourner et le ciel ne voulait toujours pas donner à Kojiro ce plaisir de voir la neige tomber. Le petit garçon jetait de temps à autre des coups d'œil à l'horloge. Il était à présent minuit moins le quart. Noël n'allait pas tarder à se terminer.
Dans le couloir de la chambre, Fubuki, mère de Kojiro, venait de sortir de sa chambre pour une raison qui lui était propre. Elle passa devant la chambre de son fils et remarqua que la porte était toujours ouverte, laissant apercevoir une faible lumière. Elle ouvrit la porte et entra. Son fils ne daigna même pas à tourner la tête. Elle s'approcha de lui par derrière et se mit à sa hauteur, lui murmurant.


" - Il serait temps d'aller te coucher, Kojiro-kun... "

Le concerné ne bougea pas, ne disant pas un seul mot. Il continua d'observer la rue en espérant qu'à tout moment, la neige commencerait à tomber, mais ce n'était pas le cas. Après un autre bref soupir, Kojiro finit par se lever sous le regard attendrit de sa mère. toujours debout, il fixa de nouveau la fenêtre avant de s'exprimer.

" - Un Noël sans neige... Ce n’est pas un Noël... "

Fubuki ne su quoi lui répondre et se remise debout à son tour. Elle prit son fils par les épaules et le guida lentement jusqu'à son lit. Celui ci entra sous la couverture sans broncher. Elle le borda avant de s'approcher de son visage et de l'embrasser sur le front en lui murmurant quelques mots qui selon elle, pourraient le réconforter.

" - Ne t'en fait pas. Demain il neigera... "

Elle s'en alla sans un mot de plus vers la table de nuit ou elle se pencha pour éteindre la veilleuse. Ensuite, elle fit demi-tour et sortit de la chambre, laissant la porte entrouverte. Quand à Kojiro, il resta couché sur le coté droit, le regard toujours tourné vers la fenêtre. Il ne neigeait toujours pas. Il jeta un coup d'œil à l'horloge. Malgré l'obscurité qui régnait dans la pièce, il lui sembla apercevoir les chiffres sur lesquels les aiguilles étaient arrêtées. Il était minuit moins cinq. Ne sachant vraiment plus quoi penser, se disant que plus aucun espoir n'existait, Kojiro ferma les yeux et essaya tant bien que mal de trouver le sommeil. Il ne cessait de se retourner dans son lit, repensant aux dernières paroles de sa mère. Il finit par se coucher sur le dos, gardant les yeux à demi ouvert pour fixer le plafond. En ce moment même, il pensait à une seule chose: Que même s'il neigeait le lendemain, Noël serait terminé, et que ça n'en vaudrait plus la peine.

Au même moment, un jeune garçon marchait dans les rues du village, espérant trouver un coin où il serait calme. C'était un garçon comme on en voyait que très rarement. Il avait des cheveux d'un blanc nacré qui, malgré l'obscurité, répandaient comme une sorte de halo de lumière autour de lui. Il gardait ses mains dans ses poches, le regard tourné vers le sol. Pour se protéger du froid qui régnait en cette saison, il portait une veste rembourrée ainsi qu'une écharpe autour du cou.
Hitsugaya était peut-être petit et d'apparence enfantine, mais il n'en était pas moins un adulte, malgré qu'on affirmait le contraire à son physique. Hitsugaya venait de quitter la petite soirée qu'avait organisée Matsumoto pour la fête de Noël. Elle avait invitée plusieurs personnes dont Kuchiki Rukia, Kurosaki Ichigo, et d'autres. Kuchiki Byakuya bien entendu ne participa pas à la fête mais tout le monde s'en doutait un peu, vu son caractère. Tochiro avait quitté la soirée pour de très bonnes raisons. Le comportement de ses amis lui déplaisait au plus haut point. En particulier celui de Matsumoto. Se saouler de la sorte tout en exhibant sa poitrine au premier venu... Ichigo avait l'air d'être au paradis en tout cas. Quand à lui, il n'arrivait toujours pas à approuver ce genre de comportement. Il finit par lever la tête en ouvrant les yeux et tourna son regard vers les cieux, laissant découvrir deux iris de couleur bleue pervenche. Le ciel était sombre cette nuit là. Il était à présent bientôt minuit et ses amis devaient surement s'apprêter à clôturer la fête. Malgré l'obscurité, cette nuit là, on pouvait assez bien percevoir le croissant de Lune qui surplombait la ville. Quelques étoiles apparaissaient par ci par là. D'autres restaient cachées derrière les quelques nuages qu'on pouvait apercevoir. Hitsugaya s'arrêta de marcher et regarda autour de lui. Il venait d'arriver dans un quartier assez calme, où la plupart des lumières étaient éteintes. Il regarda tour à tour les maisons présentes autour de lui. L'une d'elles attira particulièrement son attention, étant donné qu'on pouvait voir à travers la fenêtre du premier étage, une faible lumière éclairer une pièce.


* Surement encore un poivrot qui fait la fête... *

Mais Toshiro remarqua qu'il venait d'avoir tort. Après s'être un peu habitué à l'obscurité qui régnait dans le quartier, il lui sembla apercevoir la silhouette d'un jeune garçon derrière la vitre. Celui ci ne l'avait pas remarqué étant donné qu'il fixait le ciel d'une manière pensive. Hitsugaya fixa le jeune homme un instant, se demandant ce qui pouvait le mettre dans cet état. En marchant assez lentement, il se rapprocha de cette maison et s'arrêta devant la porte, curieux. Cette maison portait le numéro sept. La curiosité l'emporta alors sur la prudence, et ne pouvant résister, Toshiro posa un pied sur la façade. Il se mit alors étonnamment à marcher verticalement sur le mur, comme s'il s'agissait d'une chose tout a fait normale. Chose normale pour lui, en effet, étant donné qu'il n'était pas n'importe qui. Il grimpa de la sorte jusqu'au premier étage et se plaça à droite de la fenêtre pour éviter d'être vu, mais assez près pour entendre ce qui se disait dans la pièce. Quelqu'un venait d'y entrer ce qui le fit encore un peu reculer pour éviter d'être vu. Une femme, assez belle, venait d'entrer dans la pièce. Elle était habillée d'une simple robe de nuit, pas étonnant, elle venait de se réveiller. Elle se dirigea alors vers le jeune garçon accroupi près de la fenêtre. Quelques minutes plus tard, le garçon avait été bordé dans son lit. Hitsugaya resta encore là quelques instants, ayant remarqué que malgré qu'il soit couché, Kojiro ne dormait pas.

* Pourquoi tant vouloir de la neige ? *

Se demanda Hitsugaya. Il était clair que pour lui, le concept de Noël était totalement étranger. Ce n'était qu'une vulgaire fête comme les autres. Mais voir un humain se donner tant de mal pour voir une flocon de neige, c'était qu'il devait avoir une raison. Hitsugaya regarda un moment dans une autre direction, se demandant s'il n'était pas plus raisonnable de partir. Mais, malgré ça, il frappa quelques coups à la vitre, espérant qu'il ne fasse pas une bêtise.

Kojiro n'arrivait toujours pas à s'endormir. Il se répétait sans cesse que c'était son plus mauvais Noël et qu'il donnerait tout pour être en ce moment en Russie, le pays où il neige tous les jours. Il continuait de fixer quelques fois l'horloge de sa chambre. Il était à présent minuit moins quatre. Une seule minute était passée mais pour lui, ce fut comme une heure. Tout à coup, un léger bruit le fit sursauter. Il regarda autour de lui pour voir d'ou cela pouvait provenir, quand le coup venant de la fenêtre se répéta de nouveau. Il regarda dans cette direction, et ravalant sa salive, se débarrassa de sa couverture. Il se demandait quel hirondelle avait pu, en cours de migration, s'échouer près de sa vitre et frapper des coups de bec dessus pour l'en avertir. Il se mettait cette idée en tête afin qu'il n'hurle pas de peur, mais il n'avait pas envie de réveiller une nouvelle fois sa maman. Il se dirigea donc vers la vitre et s'arrêta devant celle ci sans rien dire. Il tendit le bras en avant et de sa manche, essuya la buée qui venait de nouveau de recouvrir la vitre. Il put alors percevoir une tête à travers la fenêtre, celle d'un jeune garçon qu'il n'avait encore jamais vu auparavant. Celui-ci lui faisait signe de lui ouvrir. Kojiro le dévisagea un instant. Ce garçon avait une expression si honnête sur le visage, il n'avait pas l'air d'être là pour de mauvaises intentions. Kojiro serra donc la poignée de la fenêtre dans sa main droite et la tourna lentement. La fenêtre s'ouvrit laissant entrer un Hitsugaya aigri par le froid. Celui ci, sous les yeux ébahis de Kojiro referma la fenêtre et regarda le petit avec un sourire. Kojiro tendit le bras en avant et de son index, désigna la figure de son nouvel arrivé en disant:


" - ta maman te laisse sortir à cette heure-ci toi ? "

L'expression de Toshiro changea totalement. Du sourire, il venait de passer à la déception totale. Il se redressa rapidement en murmurant à l'adresse du garçon.

" - Je ne suis pas un gosse... Par contre toi oui ! *

Il fit apparaitre un second sourire sur son visage avant de raconter à Kojiro ce qui l'avait mené ici. il lui dit en effet qu'il venait d'écouter toute sa conversation avec sa mère, indépendamment de sa volonté bien sur ! Pendant leur discussion, l'horloge derrière eux sonnait minuit moins trois minutes. Kojiro jeta un regard à cette horloge avant de répondre à Hitsugaya par un bref discours. Il lui raconta qu'en effet, il aurait tout donné cette nuit pour voir de la neige tomber sur les toits. En effet, Noël allait s'achever sans le moindre flocon de tombé, ce qui avait vraiment pour don d'exaspérer le petit. Hitsugaya prit un air songeur, et demanda ensuite au jeune homme la raison pour laquelle la neige avait pour lui tant d'importance. Noël, c'était bien une fête. Il devrait s'amuser avec sa famille ou ses amis, ouvrir ses cadeaux et s'émerveiller, au lieu de rester boudeur devant la fenêtre. Kojiro resta silencieux un moment, ne sachant pas quoi répondre. L'horloge a présent affichait minuit moins deux minutes et le petit expliqua ses raisons sans attendre. Noël est peut être une fête, mais elle ne peut être réussie sans de la neige. C'est la pièce qui vient combler le puzzle. Certains considèrent la neige comme un ramassis d'eau glacée tombant sur eux à cause du mauvais temps. Mais à Noël, ce qui symbolise le plus la pureté de cette fête n'est autre que la blancheur écarlate de la neige. Une blancheur immaculée, qui recouvre la ville et ses habitants, qui permet de s'émerveiller, que ce soit au contact visuel ou physique avec la neige.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toshiro Hitsugaya
Capitaine de la 10e division || Jeune Capitaine
avatar

Nombre de messages : 111
Age : 27
Date d'inscription : 21/04/2009

PV| RU | CP
PV:
140/140  (140/140)
RU:
135/135  (135/135)
CP:
120/120  (120/120)

MessageSujet: Re: Présentation de Hitsugaya Toshiro   Mar 21 Avr - 21:58

Hitsugaya écouta Kojiro sans prononcer un mot. La maturité du garçon l'étonnait au plus haut point, mais ce n’était pas la seule chose. Malgré son jeune âge, on aurait dit que le petit comprenait déjà tout ce qui faisait un bon Noël. Ce n'était pas seulement les cadeaux, la nourriture, ou la poitrine de Matsumoto. C'était au contraire les sentiments que cette fête pouvait éveiller en nous, et ce, par le biais de choses totalement obsolètes, telle que la neige. Hitsugaya jeta un coup d'œil à l'horloge de la chambre. Il était à présent minuit moins une minute. Kojiro fixa dans la même direction et soupira. Cette année, la neige ne tombera pas à Noël. Mais, contrairement à Kojiro, Hitsugaya souriait. Il mit une main sur la tète du petit et lui ébouriffa les cheveux d'un geste amical.

" - Tu sais... Noël n'est pas tout à fait terminé... "

Après un petit signe de tête, souriant, Hitsugaya se retourna et ouvrit la fenêtre par laquelle il venait d'entrer. Il sauta alors à l'extérieur. Le petit Kojiro s'approcha de la fenêtre et regarda au loin, espérant apercevoir cet inconnu qui venait de se présenter à lui. Celui-ci avait déjà disparu. D'un air déçu, Kojiro referma la fenêtre et se redirigea vers son lit. L'aiguille des secondes de l'horloge était sur le six. Dans 30 secondes, Noël serait terminé... Kojiro retourna sous la couverture et s'allongea sur le coté, se recroquevillant pour essayer de ne pas sentir le froid qui régnait dans la pièce depuis qu'il avait ouvert la fenêtre.

De son coté, Hitsugaya sautait de toit en toit, s'éloignant un peu de la maison de Kojiro. Il s'arrêta alors sur une maison assez haute et grimpa sur le dessus de la cheminée. Il mit alors une main dans sa poche et en retira une sorte de jouet, que certains enfants utilisent afin d'y stocker des bonbons. Mais le sien était loin d'être un jouet. Il avala une des pilules que contenait cet objet et tout à coup, son âme se sépara de son corps. Le Hitsugaya qui se trouvait a présent sur la cheminée était habillé d'un Kimono noir avec par dessus une cape blanche sur laquelle il était inscrit un numéro, le numéro dix. Sur son dos, il portait un Katana, son arme fétiche, nommée Hyorinmaru. Il regarda autour de lui. Tout était si calme et paisible en cette nuit de Noël, mais malgré ça, comme lui avait fait remarquer Kojiro, il manquait quelque chose. Rapidement, il posa une main sur la sangle qui retenait son Zanpakuto. Celle ci se détacha et il prit son arme à bout de bras. Il la leva ensuite au dessus de sa tête et ferma les yeux, pensif.


* Tu sais quoi faire, Hyorinmaru... *

Il resta quelques secondes dans cette position, puis ouvrit soudainement les yeux. Il ouvrit au même moment la bouche et murmura doucement; mais très distinctement, ces quelques mots.

" - Enroule-toi vers les cieux glacés... Hyorinmaru... "

D'un seul coup, la garde de son arme se mit à trembler entre ses mains. Une énorme masse de glace jaillit de la pointe de son Zanpakuto et fonça vers les cieux. Durant son trajet, celle ci prit la forme d'un gigantesque dragon de glace qui fonça sur les nuages à toute vitesse. Il continua de prendre de l'altitude et disparut du champ de vision de son lanceur. Toshiro rangea alors son arme dans son fourreau et se retourna. C'est à ce moment là que, provenant des cieux, on entendit un rugissement féroce, comme celui d'un dragon. Le ciel qui il y a quelques minutes était obscur commençait un peu à s'éclaircir. Hitsugaya, avec un petit sourire aux lèvres, se mit à marcher sur les toits.

Quand à Kojiro, il essayait de trouver le sommeil. L'aiguille des secondes venait d'atteindre le chiffre dix quand soudain, un énorme grondement fit tirer Kojiro et toute sa famille hors de leurs lits. Ce ne furent pas les seuls. Des lumières dans le quartier commençaient à s'allumer. Les gens dévalaient leurs escaliers. Kojiro se leva rapidement de son lit, et ne sachant pour quelle raison, se dirigea vers la fenêtre. Il l'ouvrit sans attendre pour chercher l'origine de ce vacarme mais rien. Il n'y avait rien, pas même le moindre chat dans les rues. Il pensa que ce fut surement le tonnerre et s'apprêta à fermer la fenêtre quand quelque chose sur le rebord attira son attention. Un flocon de neige venait lentement de tomber du ciel et de se poser près de sa fenêtre. Les yeux pleins d'espoir, Kojiro tourna alors sa tête vers le ciel. En un instant, des milliers d'autres flocons se mirent à tomber. Il tendit la main en avant et en attrapa un pour vérifier si il n'était pas en train de rêver. Ce contact avec sa peau... Le froid que la neige procurait, ca ne pouvait être que réel. Sans prendre la peine de fermer la fenêtre, Kojiro fit demi-tour et évacua sa chambre en criant.


" - Mamaaaaan, il neige ! C'est formidable il neige ! "

Les aiguilles de l'horloge venaient enfin d'atteindre toutes les deux le chiffre douze. Mais peu importe l'heure pour Kojiro, il avait neigé pendant Noël, c'était l'essentiel. Il dévala les escaliers comme bon nombre de ses voisins et ouvrit la porte sans attendre. Son jardin d'habitude de couleur verte venait de se recouvrir d'un manteau de neige blanche écarlate. Les voisins en étaient très étonnés. Aucun chaine de météo n'annonçait de la neige pour les régions environnantes. Mais malgré ça, il neigeait, là devant leurs yeux. Fubuki vint rejoindre son fils Kojiro devant la porte. Elle non plus n'en revenait pas. C'est alors que, fixant le ciel, Kojiro crut apercevoir une silhouette sur les toits. En ayant à peine vu la couleur des cheveux de cette personne, il sut qui c'était. Hitsugaya, debout sur le toit fixait lui aussi Kojiro et avec un petit sourire, lui fit un petit signe de la main en murmurant malgré que de là ou il était, le petit garçon ne l'entendait pas.

" - Noël n'est jamais tout à fait terminé, tant qu'il reste présent dans ton cœur Kojiro... "

Tout à coup, une voix se fit entendre derrière Hitsugaya. Matsumoto venait d'apparaitre derrière lui.


" - Mais qu'est ce que vous racontez Capitaine ? "

Hitsugaya se retourna, un peu gêné. Il ne s'était pas attendu à trouver son lieutenant ici à cette heure ci. Il lui demanda ce qu'elle faisait là et elle lui répondit qu'après qu'il soit parti de la soirée, elle s'était mise à sa recherche afin qu'il puisse, avec eux, fêter la fin de cette nuit de Noël. Hitsugaya croisa les bras et jeta un regard aux humains qui restaient émerveillés devant ce spectacle. Il soupira avant de se retourner et avec Matsumoto, disparaitre d'un seul coup.

Kojiro fit un signe de la main à cet inconnu. Il ne savait pas pourquoi, même si cela semblait impossible, il croyait que cette personne était pour quelque chose dans le fait qu'il neigeait en ce moment même. Un énorme sourire aux lèvres, qu'il fit demi-tour comme tous ses voisins et se dirigea vers sa chambre. Il entra pour la troisième fois de la nuit dans son lit et se mit sur le coté, allongé, les yeux fermés. Lentement, et pour la première fois de la soirée, il réussit à trouver le sommeil avec un petit sourire aux lèvres.

Au même moment, Hitsugaya qui sautait inlassablement de toits en toits pour repartir chez Ichigo reçut de plein fouet une boule de neige que Matsumoto venait de lui lancer, étant derrière lui. Elle se mit à rire en cachant sa bouche derrière ses mains en voyant la figure toute blanche de son capitaine, qui exaspéré, se retourna en s'arrêtant.


" - Parce que tu trouves ça marrant toi... "

Matsumoto continua de pouffer de rire avant de se remettre à courir près de son capitaine.

" - ... Joyeux Noël Capitaine..."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Masculin
Nombre de messages : 645
Age : 24
Date d'inscription : 20/06/2008

PV| RU | CP
PV:
110/110  (110/110)
RU:
110/110  (110/110)
CP:
110/110  (110/110)

MessageSujet: Re: Présentation de Hitsugaya Toshiro   Mer 22 Avr - 0:12

Bon , Validé
Réparti toi 380 point dans les trois catégories .

Pour Fiches Techniques :
- Shikai et Bankai > Accepté
- 3 Sort
- Limite des sort 80 .


Bon RP

_________________
>Couleur Olive : Action<
>Couleur Violet : Parole<
[i]>En italique : Pensé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toshiro Hitsugaya
Capitaine de la 10e division || Jeune Capitaine
avatar

Nombre de messages : 111
Age : 27
Date d'inscription : 21/04/2009

PV| RU | CP
PV:
140/140  (140/140)
RU:
135/135  (135/135)
CP:
120/120  (120/120)

MessageSujet: Re: Présentation de Hitsugaya Toshiro   Mer 22 Avr - 0:29

Arigato Grimjo-kun...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Présentation de Hitsugaya Toshiro   

Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation de Hitsugaya Toshiro
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation glacée d'Hitsugaya-Kun
» Bleach 329 - Raging Rampage
» Votre bankai préféré ??????
» Signature by toshiro !!!
» Toshiro 974: Ma Présentation!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ~ Accueil ~ :: Avant le Rp :: Présentation :: Presentation Validé-
Sauter vers: